Skip to content

Le Nouveau-Brunswick a besoin d’un passeport vaccinal

septembre 15, 2021Non classifié(e)

L’opposition libérale réitère son appel au gouvernement Higgs pour qu’il aille de l’avant avec un passeport vaccinal pour les Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises.

 

« Depuis des semaines, nous exhortons le gouvernement Higgs à élaborer et à mettre en œuvre un passeport vaccinal qui contribuera à ralentir la propagation du virus et à assurer la sécurité des Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises », a déclaré Roger Melanson, chef de l’Opposition officielle. « Plus tôt cette semaine, le premier ministre a laissé entendre que des mesures supplémentaires pourraient être prises pour ralentir la propagation du virus. Je veux entendre aujourd’hui que le Nouveau-Brunswick ira de l’avant avec un certain type de document de preuve de vaccination, ou comme on l’appelle communément : ” un passeport vaccinal ” ».

 

Avec le nombre de cas actifs de Covid-19 qui augmente de façon alarmante, le chef libéral croit qu’il faut agir maintenant et déplore le manque d’urgence du premier ministre.

 

« En ce moment, nous voyons les effets d’un gouvernement qui se traîne les pieds. Alors que les cas actifs dans la province augmentaient de façon significative et que d’autres juridictions préparaient ou mettaient en œuvre leur passeport vaccinal, le premier ministre Higgs était toujours indécis », déclare Roger Melanson, député de Dieppe. « Franchement, je ne comprends pas pourquoi le gouvernement Higgs n’a pas encore mis en œuvre un passeport vaccinal au Nouveau-Brunswick. »

 

Comme les autres provinces mettent en œuvre leur propre version du passeport vaccinal, il deviendra probablement nécessaire pour les Néo-Brunswickois de présenter une preuve de vaccination lorsqu’ils voyageront à l’intérieur du pays. « Non seulement le passeport vaccinal est un outil qui peut être utilisé pour limiter la propagation du virus, mais il pourrait aussi être un moyen de s’assurer que les Néo-Brunswickois ont la possibilité de voyager entre les provinces qui exigent une preuve de vaccination », affirme le chef libéral.