Skip to content

Les actions du gouvernement Higgs nuisent à la qualité de vie au Nouveau-Brunswick

novembre 25, 2022Non classifié(e)

L’Opposition libérale se dit préoccupée par les actions et les décisions récentes du gouvernement Higgs qui nuisent à la qualité de vie au Nouveau-Brunswick.

 

« Nous l’entendons partout où nous allons : les Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises réclament à grands cris du soutien, de la stabilité et du respect. Pourtant, si vous écoutez les déclarations du gouvernement Higgs à l’Assemblée législative, les choses n’ont jamais été aussi bonnes ! C’est une déconnexion inquiétante de la réalité et cela montre à quel point le gouvernement ignore les  besoins réels des Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises » a déclaré Rob McKee, chef de l’Opposition officielle. « La qualité de vie des Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises se détériore, tandis que le gouvernement actuel crie victoire et se vante de son surplus. Ils n’écoutent pas la population. »

 

Hier, dans le cadre de la Journée de l’Opposition, deux motions libérales ont été débattues : l’une sur le maintien du plafond de l’augmentation des loyers et l’autre sur l’amélioration de la prestation des services de santé au Nouveau-Brunswick. Quelques heures seulement avant le débat, le gouvernement Higgs a annoncé que le plafond de l’augmentation des loyers ne serait pas prolongé.  «  Nous l’avons entendu haut et fort, les locataires ont besoin d’un plafond de l’augmentation des loyers. Pourquoi le gouvernement actuel n’écoute-t-il pas ? Pourquoi ont-ils abandonné les locataires du Nouveau-Brunswick ? », demande Rob McKee.

 

La tendance se poursuit en ce qui concerne les soins de santé ajoute M. McKee, « Nous avons présenté une série de suggestions constructives pour améliorer le système de santé et faire en sorte que les Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises obtiennent les services de santé stables, accessibles et de qualité qu’ils méritent. »  Les suggestions proviennent du document intitulé « Une série d’idées pour arrêter l’hémorragie dans les soins de santé » publié par le Parti libéral en septembre.

 

« Ces idées sont le fruit de consultations avec des experts en soins de santé et se voulaient une approche constructive pour aborder la question des soins de santé, mais le gouvernement actuel n’écoute pas »,  a déclaré Susan Holt, cheffe du Parti libéral du Nouveau-Brunswick. « La qualité de vie au Nouveau-Brunswick diminue parce que nous n’avons pas de soins de santé fiables, nous n’avons pas un système d’éducation stable et nous n’avons pas de logements abordables. Nous n’avons pas un gouvernement qui travaille à améliorer la vie des Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises, nous avons un gouvernement qui se concentre sur une accumulation de surplus dont personne ne bénéficie. »