Skip to content

Les libéraux demandent au gouvernement Higgs de reconsidérer la priorité accordée aux jeunes adultes sur les personnes âgées

mars 8, 2021Non classifié(e)

L’Opposition officielle demande au gouvernement de reconsidérer sa décision de vacciner les 16-24 ans avant les segments plus âgés de la population.

 

« Le gouvernement fédéral a récemment annoncé que le Nouveau-Brunswick devrait recevoir suffisamment de doses de vaccins contre la Covid-19 pour tout le monde d’ici juillet. Il incombe maintenant au gouvernement Higgs de mettre en œuvre son plan de vaccination », a déclaré le chef libéral Roger Melanson.  « S’il y a une chose que nous avons toujours su à propos de ce virus, c’est que les personnes âgées sont plus vulnérables aux complications qui peuvent mettre leur vie en danger. Beaucoup s’inquiètent à juste titre du fait que les personnes âgées de 16 à 24 ans doivent être vaccinées avant celles qui sont dans la soixantaine. »

 

Le gouvernement Higgs a déclaré qu’il donnait la priorité à ce groupe en raison de son taux de transmission plus élevé.

 

« Bien que je comprenne le concept de vaccination des personnes les plus susceptibles de propager le virus, les données scientifiques ne sont toujours pas claires quant à savoir si une personne vaccinée peut ou non encore transmettre le virus. Dire que la vaccination d’un groupe d’âge ayant un taux de transmission élevé aidera à stopper la propagation du virus semble être une grosse hypothèse à faire », déclare M. Melanson. « Cependant, les données scientifiques sont très claires sur le fait que la vaccination est un moyen sûr et efficace de protéger les populations vulnérables contre la maladie. »

 

Comme le risque de subir des conséquences négatives augmente considérablement avec l’âge, Roger Melanson se demande pourquoi le gouvernement Higgs n’a pas suivi les recommandations du Comité consultatif national de l’immunisation. « Le Comité consultatif national de l’immunisation a recommandé de donner la priorité au déploiement des vaccinations par groupes d’âge et par conditions sous-jacentes. Je ne manquerai pas de soulever cette question lors de la réunion du comité multipartite sur la Covid, cette semaine », a déclaré Roger Melanson.