À la suite d’une assemblée du Conseil d’administration hier soir, Le Parti libéral du Nouveau-Brunswick est heureux d’annoncer que Kevin Vickers est nommé par acclamation unanime à titre de prochain chef du Parti libéral du Nouveau-Brunswick, à compter du 24 avril 2019.

 

« Je suis extrêmement touché de devenir le prochain chef du Parti libéral du Nouveau-Brunswick », a déclaré M. Vickers. « Ma vie a été façonnée par tant de personnes qui ont aidé à construire cette province. Je suis ravi de collaborer dans les mois et les années à venir afin d’assurer que le futur du Nouveau-Brunswick en est un rempli d’espoir et d’opportunité ».

 

Le président de l’Association libérale du Nouveau-Brunswick Joel Reed a exprimé son optimisme pour l’avenir du Parti :

 

« Monsieur Vickers a l’expérience, l’énergie, et la vision pour mener notre Parti dans une nouvelle direction qui bénéficiera à tous les Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises », a déclaré M. Reed. « Je suis confiant que l’avenir sera prometteur pour notre Parti et notre province ».

 

Depuis l’annonce de son intention de briguer la chefferie libérale provinciale en mi-mars, M. Vickers a visité pratiquement tous les coins du Nouveau-Brunswick, et a partagé ses idées concernant la façon de renouveler et renforcer à la fois le Parti libéral et le gouvernement dans cette province.

 

Vickers exposera sa vision pour le Nouveau-Brunswick lors d’une conférence de presse à Fredericton lorsque son mandat de chef entrera en vigueur, soit le 24 avril 2019.

 

Après un examen minutieux, le Parti a également décidé de renoncer au Congrès à la direction prévu à l’origine le 22 juin 2019 à Saint John et plutôt s’est engagé de tenir le Congrès biennal 2020 du Parti le printemps prochain dans la ville portuaire.

 

« C’est merveilleux d’avoir des libéraux de partout dans la province qui participent à l’élaboration de la vision de notre futur, et que Saint John accueille cet événement est une occasion extraordinaire. Nous nous en réjouissons vraiment », a affirmé Gerry Lowe, député de Saint John Harbour.

 

Vickers est reconnaissant du soutien qu’il a obtenu du chef intérimaire Denis Landry, des membres du caucus libéral et des dirigeants du Parti libéral et a hâte de travailler avec eux pour bâtir un Nouveau-Brunswick plus fort.

Précédent
Suivant