Saint John, Nouveau-Brunswick (le 7 décembre 2018) – Dans le but de moderniser la Loi sur l’évaluation et de fournir un appui financier aux municipalités du Nouveau-Brunswick, l’opposition officielle présentera un projet de loi abrogeant les exemptions de l’impôt foncier actuellement accordées aux machines et équipements lourds.

 

« Cette modification de la Loi sur l’évaluation créera un régime d’impôt foncier plus équitable à Saint John et dans l’ensemble de la province », a déclaré Gerry Lowe, député provincial de Saint John Harbour. « L’inclusion des machines et équipements lourds dans le calcul de la valeur d’évaluation d’une propriété générera des revenus supplémentaires pour les municipalités, favorisera l’équilibre des moyens de production et rendra le régime du Nouveau-Brunswick semblable à celui de la plupart des autres provinces canadiennes. »

Le discours du Trône des libéraux présenté cet automne proposait qu’un comité parlementaire étudie la possibilité de modifier la Loi sur l’évaluation et de supprimer l’exemption. Cette mesure avait été rejetée, lors du vote à l’Assemblée législative, par la coalition des conservateurs et des alliancistes.

 

« Ma ville connaît ses défis financiers, il n’y a aucun doute là-dessus », a poursuivi M. Lowe.

« L’imposition des machines et des équipements lourds contribuera grandement à réduire le déficit budgétaire structurel auquel la ville de Saint John est confrontée chaque année. »

 

 

 

Précédent