Budget : nouvelle réduction du déficit, investissements en éducation et en santé

8 février 2017
LibCandidatesCathyRogers©KeithMinchin-150-1-150x150

Budget : nouvelle réduction du déficit, investissements en éducation et en santé

Le budget provincial de 2017-2018, déposé à l’Assemblée législative aujourd’hui, vise à démontrer que le gouvernement est à l’écoute des gens du Nouveau-Brunswick, qu’il honore ses engagements et qu’il investit de façon responsable dans des secteurs qui permettront de bâtir un Nouveau-Brunswick plus fort.

Au cours de la première moitié de son mandat, notre gouvernement a travaillé étroitement avec les Néo-Brunswickois. Ensemble, nous avons élaboré un plan pour rétablir l’équilibre financier, tout en investissant dans les secteurs prioritaires qui reflètent nos valeurs collectives. Dès le premier jour, nous avons identifié comme priorités les emplois, l’éducation et les soins de santé. Et ils le sont encore aujourd’hui.

Pendant les consultations prébudgétaires, Mme Rogers a été à l’écoute des gens du Nouveau-Brunswick; ils ont dit qu’ils voulaient que le gouvernement mette de l’ordre dans les finances de la province, mais pas au détriment des programmes sociaux.

Nous avons adopté une approche équilibrée et nous réduisons le déficit de façon constante et responsable. Nous atteignons nos objectifs financiers et, ce qui est encore plus important, nous avons pu le faire sans effectuer d’importantes réductions dans les programmes auxquels tiennent les Néo-Brunswickois.

L’économie du Nouveau-Brunswick devrait croître de 0,6 pour cent en 2017, soit sa troisième année de croissance consécutive, tandis qu’un déficit de 191,9 millions de dollars est prévu pour 2017-2018. Cela maintient la tendance continue à la baisse alors que le gouvernement provincial vise à retourner à l’équilibre budgétaire d’ici 2020-2021.

Le budget de 2017-2018 prévoit des investissements inégalés en éducation et dans les soins de santé.

Voici quelques points saillants :

Finances

  • Le gouvernement maintiendra en vigueur le gel du salaire des députés pour la neuvième année consécutive. Les salaires du premier ministre et des membres du Cabinet ont été réduits de 15 pour cent et de 10 pour cent respectivement.

Économie

  • Le gouvernement augmente le budget du ministère du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture de 17,6 pour cent, et il créera une stratégie globale du tourisme. Des investissements additionnels seront également effectués au cours des trois prochaines années pour apporter des améliorations majeures aux biens ayant une importance culturelle et historique.
  • Afin d’apporter un soutien aux entreprises, à compter du 1er avril 2017, le taux de l’impôt sur le revenu des petites entreprises passera de 3,5 pour cent à trois pour cent à compter du 1er avril 2017. Il s’agit de la troisième réduction consécutive du taux réservé aux petites entreprises.
  • Le gouvernement s’est engagé à consacrer près de 2,5 millions de dollars pour intensifier ses efforts au chapitre de la croissance démographique.
  • Afin de protéger le secteur forestier, le gouvernement investira près de deux millions de dollars afin de combattre la menace que représente la tordeuse des bourgeons de l’épinette.

Éducation

  • Soutenant les plans d’éducation de 10 ans, le gouvernement provincial investit cette année 56 millions de dollars de plus au budget de l’éducation, une hausse de 103 millions de dollars depuis 2014-2015. Cela représente une hausse de 4,9 pour cent, soit l’augmentation la plus importante depuis 2008-2009.
  • Étant donné l’importance qu’il faut accorder à l’éducation de la petite enfance, le gouvernement doublera le budget du programme d’aide pour les services de garderie à compter du 1er janvier 2018 afin d’aider les gens du Nouveau-Brunswick à payer les frais de services de garderie.
  • Le gouvernement garantira une somme supplémentaire de 45 millions de dollars sur quatre ans pour investir dans les universités financées par des fonds publics. Le gouvernement a aussi mis de l’argent de côté pour un nouveau programme visant à offrir un allégement des droits de scolarité pour la classe moyenne.
  • Le gouvernement prévoit un investissement de sept millions de dollars par année dans les programmes de littératie qui s’adressent aux enfants et aux adultes. Une stratégie globale pour la littératie sera rendue publique prochainement.
  • Le gouvernement investit une somme supplémentaire de 2,4 millions dans le Programme d’intervention auprès des enfants autistes d’âge préscolaire, somme qui s’ajoute à l’investissement de 1,4 million consenti au titre de ce programme dans le budget de l’année dernière.

Familles

  • Grâce à un partenariat avec le gouvernement fédéral, le budget de cette année pour les soins de santé augmente de 3,3 pour cent, ce qui porte à 2,657 milliards de dollars le budget du ministère de la Santé pour l’année 2017-2018. Il s’agit de l’augmentation la plus élevée depuis 2010-2011.
  • Le gouvernement investira 58,2 millions de dollars pour la construction, l’entretien et la mise à niveau du réseau des foyers de soins de la province au cours des trois prochaines années.
  • Le gouvernement présentera des mesures législatives durant la présente session législative afin de renforcer la protection contre la violence familiale et la violence entre partenaires intimes. Le nouveau financement qui appuiera ces mesures législatives permettra d’assurer davantage la protection des personnes les plus vulnérables.

Depuis 2014, le gouvernement a réussi à réduire de moitié le déficit provincial, et il est en voie de l’éliminer entièrement d’ici le budget de 2020, comme cela est réaffirmé aujourd’hui. La croissance économique du Nouveau-Brunswick a atteint son niveau le plus élevé en 10 ans en 2015, et cette croissance devrait se poursuivre en 2016 et en 2017. De plus, le gouvernement a appuyé la création de presque 10 000 emplois depuis 2014, et il y a eu une augmentation de 5300 emplois depuis juin 2016.

Le discours du budget de 2017-2018 et les documents connexes sont disponibles en ligne.

Merci.

L’hon. Cathy Rogers
Ministre des Finances

nouvelles récentes

suite

événements à venir